Avantages et inconvénients des Bioplastiques

 

Avantages:

De nombreux avantages sont évidents dans l'utilisation des bioplastiques.

Tout d'abord, il y a évidemment la question de la durée de décomposition. Celle-ci se trouve diminuée, plus ou moins suivant le plastique utilisé ( Biodégradable, Bio-fragmentable, oxo-biodégradable... ).

Ces nouveaux plastiques sont donc une amélioration pour la nature mais aussi une amélioration pour les emplois primaires tels que l'agriculture. En effet, la matière issue de la fécule de Pomme de terre, par exemple, est dense et la quantité de matières premières utiles est donc grandement réduite. De plus, le procédé de synthèse de plastique à partir de l'amidon, exposé plus en détail dans l'expérience 1, demande moins de chaleur que celle du plastique commun et permet alors des économies d'énergie.  Enfin, on constate aussi que de nouveaux débouchés s'offrent aux agriculteurs qui devront fournir les matières premières nécessaire à la réalisation de ces plastiques renouvelables.

Inconvénients:

Malgré tous ces avantages, il faut toutefois souligner que les bioplastiques ne sont pas forcémment produits à partir de biomatériaux, tels que les plantes. En effet, plusieurs types de bioplastiques sont fabriqués à partir de produits pétroliers, tout comme le plastique ordinaire et ne seront donc pas une véritable alternative aux sacs non dégradables en cas de pénurie pétrolière.

De plus, on ne connait pas exactement leur durée de vie dans la nature et feront donc les mêmes dégâts que les plastiques communs avant leur décomposition. Tous les bioplastiques ne sont pas assimilables par les sols car pas totalement dégradables (comme le bio-fragmentable): des résidus restent donc dans la nature et polluent les sols. D'autre part, un doute subsiste quant à la non-nocivité des additifs introduits dans ces bio-plastiques pour l'environnement.

Par ailleurs, lors de la dégradation de ces matières plastiques, du CO2 ainsi que du méthane sont produits et libérés dans l'air et ainsi augmentent l'effet de serre.

Enfin, les bioplastiques sont de 20 à 30 % plus chers que le plastique commun et la part de marché des bioplastiques est estimée entre 1 et 2% en 2010 et entre 1 et 4% en 2020: ces chiffres sont faibles, le marché des bioplastiques n'est pas encore une solution économique réellement fiable.

Les bioplastiques ne sont donc pas encore une alternative efficace aux plastiques communs contrairement à ce que l'on s'imagine, le mieux est d'utiliser des sacs réutilisables.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×